Plug-ins Éditeurs de contenu 

(+213)0 27 66 94 42

 

 

Le développement durable à long terme dans le milieu rural exige que la dégradation de l’environnement soit abordée comme une priorité en vue d’assurer l’intégralité et la fonctionnalité des écosystèmes, et par là, la durabilité de la production agricole.

Le laboratoire de recherche « production agricole et valorisation durable des ressources naturelles » est conçu  en vue d’une gestion intégrée des ressources en sol et en eau tout en contribuant à améliorer la productivité agricole par le renforcement et le maintien du potentiel naturel et des fonctions écologiques des écosystèmes dans les plaines du Chéliff.

 

Il est donc question de privilégier  la  dimension  environnementale  ou  écologique  de la production agricole et non pas se limiter uniquement, comme il se fait jusqu’ici, aux seules performances productives (rendements, marges…)  pour mieux prendre en compte  l’environnement et  les conséquences à  long  terme des pratiques agricoles.

 

La gestion intégrée des ressources en sol et en eau implique d’une part une étude détaillée sur la nature, la qualité des sols et leur fonctionnement ainsi qu’une bonne connaissance sur les ressources en eau (surtout souterraine), leur disponibilité et leur évolution géochimique lors des irrigations et d’autre part, comprendre et cerner la complexité de l’interaction entre ces deux des principales composantes de l’environnement (sol, eau) ayant également le rôle central dans la production agricole.

 

Un intérêt particulier sera donné à la production végétale qui est à la base de tout développement agricole. C’est pour cette raison que le potentiel productif des sols ainsi que la gestion quantitative et qualitative des eaux d’irrigation constituent les préoccupations de toutes les équipes du laboratoire.